C'est le moment ou jamais d'agir,

AFFIRMEZ VOTRE APPUI POUR UNE REPRÉSENTATION PROPORTIONNELLE MIXTE COMPENSATOIRE RÉGIONALE

Le mode de scrutin à finalité proportionnelle permet l’amélioration de la représentation de la volonté populaire, des femmes, des régions et des minorités. Plus de 100 pays dans le monde l’ont adopté, depuis déjà plusieurs décennies.

5 .861
5 .861 personnes soutiennent la proportionnelle. Aidez-nous à atteindre les 10 .000

* En cliquant, j'accepte qu'on m'informe sur les développements de la campagne.

La proportionnelle vient d'être soutenue par :

  • Louise et Claude L.
  • Michel B.
  • Édith S.
  • Philippe M.
  • Simon N.

LES AVANTAGES DE LA REPRÉSENTATION PROPORTIONNELLE

Maintenant, au québec,
une occasion unique est à saisir !

Pour la représentation proportionelle mixte compensatoire régionale

Un consensus exceptionnel de l’ensemble des partis politiques est à notre portée !

CAQ
Parti Québecois
Québec solidaire
Parti vert du Québec

Les chefs et porte-paroles du Parti québécois, de la Coalition avenir Québec, de Québec solidaire et du Parti vert du Québec ont signé le 9 mai 2018 une entente pour réformer le mode de scrutin pour mettre en place un système à finalité proportionnelle au Québec. Ces quatre partis politiques s’engagent donc à agir ensemble pour mettre en place un scrutin proportionnel mixte compensatoire avec listes régionales. Considérant les termes de l'entente, un projet de loi en ce sens sera déposé au plus tard le 1er octobre 2019, puisque l'une de ces formations politiques forme désormais le gouvernement. L'entente fait suite à la vaste consultation citoyenne menée par le MDN à l’automne 2017.



DÉCLARATION CONJOINTE DES CHEFS DES PARTIS D'OPPOSITION

Les chefs des partis d'opposition ont procédé à l'annonce conjointe, le 9 mai 2018, d'une entente trans-partisane qui mènera au dépôt d'un projet de loi réformant le mode de scrutin selon un mode proportionnel mixte compensatoire avec listes régionales au plus tard le 1er octobre 2019.


RÉACTION DE LA MINISTRE WEIL

La Ministre de la Réforme des institutions démocratiques réagit à l'annonce conjointe des partis d'opposition à vouloir réformer les institutions démocratiques.


ENTREVUE À 24/60 AVEC PORTE-PAROLES

Les porte-paroles du PQ, de la CAQ et de QS répondaient aux questions d'Anne-Marie Dussault suite à la conférence de presse.

La campagne Chaque voix compte a été initiée par le Mouvement Démocratie Nouvelle, un organisme citoyen non partisan qui milite pour la réforme du mode de scrutin depuis 1999. Au printemps 2016 et à l'automne 2017, le MDN a organisé et tenu une série de rencontres trans-partisanes impliquant des représentantes et représentants des principaux partis politiques ainsi que des principales organisations de la société civile. Ces rencontres ont permis de dégager des principes devant guider le choix d'un mode de scrutin alternatif, sur lesquels les intervenant-es présent-es se sont entendu-es.

Suite à ces rencontres, cinq partis ont annoncé publiquement le 7 décembre 2016 qu’ils s’entendaient sur la nécessité de réformer notre mode de scrutin et même sur l’option d’un modèle proportionnel mixte compensatoire régional. Le 9 mai 2018, ils ont signé une entente en ce sens. Un avant-projet de loi déposé par le gouvernement du Parti libéral du Québec, en 2004, partageait également ces conclusions.

Ces partis représentent plus de 72% du suffrage exprimé lors des élections québécoises de 2018.



LE CLUB DES EX TRAITE EN DIRECT DE LA DÉCLARATION COMMUNE

Les commentateurs politiques issus de trois partis politiques commentent les derniers développements et la conjoncture favorable pour concrétiser la réforme, notamment avec la participation de la société civile.

CONFÉRENCE DE PRESSE
Intégralité de la conférence de presse tenue à l'Assemblée nationale le 7 décembre 2016.
QUESTIONS DES PARTIS D'OPPOSITION
Les trois partis d'opposition ont questionné la Ministre Rita De Santis le 9 février 2017.

Une tournée de forums citoyens pour que la population s'approprie le débat et construise la solution !

Au cours de l'automne 2017, le Mouvement Démocratie Nouvelle et ses partenaires ont tenu des forums citoyens dans plusieurs régions du Québec afin de bâtir le consensus autour de la coalition historique formée en décembre 2016.

Des représentantes et représentants de l'ensemble des partis signataires de l'entente ont participé aux forums, qui étaient co-présidés par Mireille Tremblay, présidente de l'Observatoire québécois de la démocratie et Jean-Pierre Kingsley, ex-Directeur général des élections du Canada. Six villes ont été visitées: Montréal, Saguenay, Gatineau, Rimouski, Trois-Rivières et Québec.

Consultez dès maintenant les recommandations citoyennes des forums dans le rapport des co-présidences.


LIRE LE RAPPORT


LES CO-PRÉSIDENCES DE LA TOURNÉE PRÉSENTENT LES RECOMMANDATIONS CITOYENNES

Jean-Pierre Kingsley et Mireille Tremblay présentent les conclusions de la tournée de forums citoyens Chaque voix compte.


LES FORUMS CITOYENS CHAQUE VOIX COMPTE SONT LANCÉS LE 21 OCTOBRE 2017

Les représentantes et représentants des partis politiques et les co-présidences se sont rendus dans six villes pour échanger avec la population sur les modalités d'une alternative à notre mode de scrutin.



LES CO-PRÉSIDENCES


Mireille Tremblay

Jean-Pierre Kingsley


LES REPRÉSENTANT-E-S DES PARTIS POLITIQUES


Sylvain Pagé (PQ)

Simon Jolin-Barrette (CAQ)

Manon Massé (QS)

Sol Zanetti (ON)

Alex Tyrrell (PVQ)


DesENGAGEMENTS RENOUVELÉSsuite aux dernières élections

Certains partis politiques se sont faits interpeler récemment par des journalistes et des citoyen-nes qui leur ont demandé de réaffirmer leur volonté à travailler conjointement suite aux élections pour renouveler notre mode de scrutin selon les volontés exprimées par la population lors des multiples consultations.

Il est à noter que l'ensemble des partis politiques qui ont participé à la tournée Chaque voix compte ont adopté dans leurs instances des positions en faveur d'une réforme du mode de scrutin.


FRANÇOIS LEGAULT
Réponse à une question d'un journaliste le 6 février 2018.
JEAN-FRANÇOIS LISÉE ET VÉRONIQUE HIVON
Questions et réponses en direct du 7 février 2018.
MANON MASSÉ
Déclaration vidéo du 4 mars 2018.

La société civile se rassemble pour la représentation à finalité proportionnelle

FAE

Fédération Autonome de l’Enseignement

CSN

Confédération des Syndicats Nationaux

FTQ

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec

CSQ

Centrale des Syndicats du Québec

FIQ

Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec

SFPQ

Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec

FECQ

Fédération étudiante collégiale du Québec

UEQ

Union Étudiante du Québec

FJIM

Forum Jeunesse de l’île de Montréal

TNCDC

Table régionale des Corporations de Développement Communautaire

Et votre organisme ?

Rejoignez le mouvement,
contactez nous.

Des personnalités publiquesde tous les horizons qui veilleront au respect des engagements des partis

Jean Allaire, ancien président de la Commission politique du Parti libéral du Québec, co-fondateur de l’Action Démocratique du Québec et ex-membre du Comité directeur des États-généraux sur la Réforme des institutions démocratiques du Québec.

Claude Béland, ancien président du Mouvement Desjardins et ex-président des États-Généraux sur la Réforme des institutions démocratiques du Québec (2002-2003).

Marcel Blanchet, ancien Directeur général des élections du Québec notamment responsable d’un avis élaboré sur les modalités d’un mode de scrutin proportionnel compensatoire déposé en décembre 2007 et membre du conseil d’administration du MDN.

Sandra Breux, professeure-chercheure sur la démocratie municipale à l’Institut national de la recherche scientifique et membre du conseil d’administration du MDN.

Dominic Champagne, metteur en scène, homme de théâtre et militant écologiste.

Jean-Pierre Charbonneau, ancien député du Parti Québécois, président de l’Assemblée nationale pendant 6 ans, ministre de la Réforme des institutions démocratiques du Québec qui a lancé les États-Généraux sur ce dossier en 2002 et vice-président du MDN.

Pierre Curzi, comédien, ancien président de l’Union des artistes, ancien député du Parti Québécois puis indépendant et commentateur politique

Françoise David, ancienne présidente de la Fédération des femmes du Québec et ancienne député et co-porte-parole de Québec Solidaire.

Gilles Duceppe, ancien syndicaliste, ancien député et ancien chef du Bloc Québécois.

Hélène Daneault, ancienne mairesse de Rosemère, ancienne députée de la Coalition Avenir Québec, membre du Club des Ex de RDI pendant un an et administratrice du MDN.

Jean-Pierre Kingsley, ancien Directeur général des élections du Canada.

Alain Marois, vice-président à la vie politique de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) et président du MDN.

Henry Milner, politicologue de l’Université de Montréal et expert international en systèmes électoraux.

Pascale Navarro, auteure, conférencière et militante pour la parité femmes/hommes en politique.

Gilles Ouimet, ex-député du Parti libéral du Québec, ex-président de la Commission parlementaire des institutions et ex-bâtonnier du Québec.

Myrlande Pierre, sociologue et représentante de la délégation de Montréal aux États-généraux sur la Réforme des institutions démocratiques de 2003.

Mario Saint-Amand, acteur, chanteur et scénariste.

Sophie Séguin-Lamarche, directrice communications, affaires publiques et opérations de l’Institut du Nouveau Monde et vice-présidente aux communications du MDN.

Alexandre Taillefer, homme d’affaires et investisseur.

Mireille Tremblay, universitaire et présidente de l’Observatoire québécois de la démocratie.


Et vous ?

JE JOINS MA VOIX
70% des québecois en faveur

Au Québec, la réforme du mode de scrutin est réclamée depuis plus de 50 ans. Tous les partis ont déjà pris position à un moment de leur histoire en faveur de la réforme. Toutes les conclusions des multiples consultations populaires, états généraux, commissions parlementaires et même un avis du Directeur général des élections du Québec convergent en faveur de cette réforme.

DONNONS-NOUS LES MOYENS DE NOS
AMBITIONS POUR RÉALISER CE PROJET!


Les prochains mois seront déterminants pour nous assurer que les partis respectent leur engagement suite aux élections de l'automne. Nous souhaitons que le prochain gouvernement dépose un projet de loi qui respectera les constats des consultations publiques, et que nous puissions avoir des élections avec un résultat juste en 2022.

Pour ce faire, nous comptons:

  • Produire des outils de communication percutants, pouvant être facilement et efficacement relayés,
  • Appuyer nos militantes et militants dans toutes les régions pour mener des actions de mobilisation et
  • Mener les représentations nécessaires auprès des partis politiques et les organisations de la société civile.

Tout cela implique nécessairement des moyens financiers qui doivent être à la hauteur de nos ambitions.

C'est maintenant plus que jamais que nous avons besoin de votre soutien pour y parvenir. Nous sollicitons donc l'ensemble de nos sympathisantes et sympathisants afin de vous inviter à contribuer à la réalisation de notre ambitieux projet de société. Une contribution d'aussi peu que 10$ par mois peut faire toute la différence!



JE SOUTIENS LA CAMPAGNE