C'est le moment ou jamais d'agir,

Affirmez votre appui pour la proportionnelle

Le mode de scrutin proportionnel permet l’amélioration de la représentation de la volonté populaire, des femmes, des régions et des minorités. Plus de 100 pays dans le monde l’on adopté, depuis déjà plusieurs décennies.

4959

4959 personnes soutiennent la proportionnelle. Aidez-nous à atteindre les 10000

La proportionnelle vient d'être soutenue par :

  • thomas t.
  • Yves B.
  • La K.
  • Jean-François D.
  • Francelet S.

les avantages du vote proportionnel

Aujourd’hui, au québec,
une occasion unique est à saisir !

Pour la proportionel mixte compensatoire régionale

Un consensus exceptionnel de l’ensemble des partis politiques est à notre portée !

Parti libéral du Québec
CAQ
Parti Québecois
Québec solidaire
Option Nationale
Parti vert du Québec

Les partis d’oppositions ont annoncé publiquement le 29 novembre qu’ils formaient un consensus pour la proportionel mixte compensatoire régionale. Un projet de loi amorcé par le parti libéral du Québec, en 2003, allait également dans ce sens.

Montrons que nous sommes nombreux derrière la réforme du mode de scrutin et que nous souhaitons que les partis aillent jusqu'au bout de ce qu'ils avancent.

La société civile se rassemble pour la proportionnelle

FIQ

Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec

CSN

Confédération des Syndicats Nationaux

UEQ

Union Étudiante du Québec

CSQ

Centrale des Syndicats du Québec

FECQ

Fédération étudiante collégiale du Québec

FAE

Fédération Autonome de l’Enseignement

FJIM

Forum Jeunesse de l’île de Montréal

TNCDC

Table régionale des Corporations de Développement Communautaire

Et votre organisme ?

Rejoignez le mouvement,
contactez nous.

70% des québecois en faveur

Au Québec, la réforme du mode de scrutin est réclamée depuis plus de 50 ans. Tous les partis ont déjà pris position à un moment de leur histoire en faveur de la réforme. Toutes les conclusions des multiples consultations populaires, états généraux, commission parlementaires et même un avis du Directeur général des élections du Québec convergent en faveur de cette réforme.